Livraison de courriers et colis par drones – La Poste française s’y met… et ça donne envie !

- Advertisement -

Un facteur d’un nouveau genre vient de faire son apparition, et il ne s’agit pas du retour de Kevin Costner dans le film à succèsThe Postman. En réalité, l’entreprise française La Poste vient « d’embaucher » un drone pour livrer un premier colis après une période d’essai de deux ans, durant laquelle elle a procédé à de nombreux tests. L’idée, pour le moment, c’est de mettre à contribution des drones pour livrer des entreprises établies dans des régions reculées, par exemple en montagne ou dans des endroits coupés de tout à cause des intempéries.

La Poste a prévu de procéder à des livraisons de colis via drone une fois par semaine, ouvrant ainsi une première ligne commerciale. L’entreprise a d’ailleurs reçu l’accord de la direction française de l’aviation civile, qui lui a ouvert un couloir aérien. Le drone devra à chaque fois être piloté par une personne habilitée.

– Advertisement –

Bien que cet accord ait été officiellement conclu le mercredi 14 décembre 2016, DPDGroup, filiale de La Poste considère que son drone dispose depuis septembre 2015, d’une « capacité de vol en autonomie complète » sur une distance de 20 km maximum avec une charge d’au plus 3 kilos et une vitesse de croisière est de 30 km/h. Pour faire face aux imprévus, il embarque également un parachute qui peut se déployer par déclenchement automatique.

D’emblée, il s’agit d’une petite révolution puisqu’on peut y voir un exemple concret d’usage professionnel d’une technologie dont les militaires et les civils s’étaient emparés auparavant, et qui n’est pas toujours sans poser quelques difficultés. En effet, les drones sont régulièrement mis à l’index en France en raison du survol de zones sensibles telles que la présidence de la république ou des sites nucléaires. La taille de certains engins fait qu’ils peuvent être difficiles à repérer et à pister par l’aviation civile (ou militaire), ce qui pose des problèmes de sécurité.

Certains personnels des postes à travers le monde ne verront probablement pas d’un bon œil cette concurrence inédite, mais on n’arrête pas le progrès. D’autant que le géant Amazon annonçait mercredi 7 décembre avoir livré un client britannique par drone après un trajet d’une trentaine de minutes dans la région de Cambridge (Angleterre), sans parler de DHL… Alors, la livraison par drone, bientôt au Maroc ?

 

You might also like More from author